Collectif Urgence d'Acteurs Culturels de l'agglomération toulousaine
http://octobre.couac.org

Octobre Couac - Concerts, rencontres, dbats citoyens


 >> Voir aussi
 dans la même rubrique

  - Les "nouveaux services - emplois jeunes" dans les "Nouveaux Territoires de l’art"
L’association Opale a été mandatée par l’Institut des Villes pour coordonner un état des lieux sur (...)

  - "La gratuité est un saut de civilisation"
Un entretien avec Jean-Louis Sagot-Duvauroux sur le site www.peripheries.net Jean-Louis (...)

  - La valeur artistique entre institution, marché de l’art et industrie culturelle / L’économie et l’organisation des projets
Sans se plier aux normes du marché ou de l’institution, comment reconnaître le droit à (...)

  - Nouveaux Territoires de l’Art - dossier sur couac.org
En participant activement à l’occupation de l’ancienne préfecture menée par Mix’Art Myrys au début (...)

  - Une bibliographie indicative "économie et NTA"
Philippe Henry est maître de conférence au département d’étude théâtrale de l’université Paris 8ème (...)

  - Les espaces-projets artistiques : une utopie concrète ?
Script de l’exposé pour la journée professionnelle du 2 Juin 2003 sur les"Nouveaux espaces, (...)

  - Ressources NTA - L’Institut des Villes
Productions de l’institut des Villes (éditées par l’Institut ou en partenariat), documents (...)

  - Pour une autre relation à l’art et aux populations
Autre(s)pARTs Responsable de la communication : Eric CHEVANCE TNT - Manufacture de Chaussures (...)

Vous êtes ici : Accueil » Edition 2006 - Archivestoujours d’actualité » Economie et culture - contributions et liens - les actes » Economie et NTA (Nouveaux Territoires de l’Art)

>>PID : Produit Intérieur Doux
textes en liens

en ligne le 25 septembre 2006

Un autre rapport à la richesse : Et si notre Produit Intérieur Brut devenait plus Doux

Un collectif de citoyens, relayés par des intellectuels et des économistes, nous invite à détrôner le PIB (Produit Intérieur Brut) pour le remplacer par un PID, un Produit Intérieur Doux. Adoucir notre rapport à la production de richesse et accepter une évidence : des valeurs et des ressources essentielles pour le développement de l’humanité ne sont pas monnayables.



Lire la suite sur le site de la Friche La Belle de Mai : http://www.lafriche.org/friche/zdyn...

Inventons le Produit Intérieur Doux
La richesse est subjective au même titre que le goût d’un aliment. Les satisfactions de chacun peuvent avoir pour origine des éléments différents. D’un pays à l’autre, suivant les cultures, le bonheur dépend de critères différents. De plus, la richesse peut prendre toute sorte de couleur non quantifiable telles la bonne santé, le respect des autres... C’est de ce constat qu’est parti Patrick Viveret pour produire un rapport sollicité en 2001 par Guy Hascoët, alors Secrétaire d’État à l’économie solidaire. Ce rapport, “Reconsidérer la richesse”, a inspiré une journée de réflexion, à Saint-Ouen, intitulée : "Inventons le Produit Intérieur Doux"

Cette journée se déroulait à Mains d’œuvre, un lieu de création, de diffusion, de recherche et d’expériences, destiné à accueillir des artistes de toutes disciplines, des démarches associatives et citoyennes. Pour cela, il propose depuis janvier 2001 des espaces de création et d’accueil des projets, avec des équipements de qualité et d’une grande diversité. L’équipe de coordination, expérimentant autour de la richesse, proposait le 15 octobre un parcours parmi une dizaine d’ateliers.

Lire la suite de ce texte d’Yves Grelier sur le site "La Grande Relève" :
http://economiedistributive.free.fr...

Intervention de Patrick Viveret, philosophe
(...) On a organisé une rencontre à Main d’œuvre sur le produit intérieur doux (PID). C’est né du Parlement de la rue de Viviane Lobry planté un mois en face du Parlement au Québec. Et du coup, certains ministres ont accepté de traverser la rue et les manifestants leur ont proposé un carrefour des savoirs. Le ministre des finances notamment est venu. Le carrefour des savoirs a commencé avec une réunion par semaine. Au début chacun a exposé à l’autre puis cela s’est croisé de plus en plus. Et un jour ils ont eu un exposé sur le PIB et là des gens du collectif ont dit qu’il y avait des richesses pas comptées et des destructions non plus. Ils en sont venus à proposer le produit intérieur doux et les dépenses intérieures dures (enregistrer les souffrances sociales et les destructions).

Lire la suite sur le site de la Cie NAJE (Nous n’abonnerons jamais l’espoir) :
http://www.naje.asso.fr/article.php...

Autres ressources en ligne :
- Tous comptes faits, qu’est-ce que la richesse ? (dossier élaboré par Célina Whitaker, Inter-Association de formation collective à la gestion) - dossier pdf à télécharger sur le site Place-Publique : www.place-publique.fr/richesse/rich...
- A écouter : Pauvres de nous - Produit Interieur Doux
Une virée à Mains d’œuvres, friche culturelle de St Ouen, qui organisait toute une journée d’expérience autour de ce qui compte vraiment pour chacun d’entre nous. Radio Grenouille - Octobre 2005 [26’50] : http://www.grenouille888.org/dyn/IM... (écoute directe en mp3)
- Programme (doc pdf) de la journée du 15 octobre 2005 organisée à St-Ouen : http://quotidiendurable.com/files/P...



Le Couac reçoit une aide du Ministère de la Culture
dans le cadre des mesures pour l'emploi
au titre du développement artistique et culturel territorial
et bénéficie d'une aide au fonctionnement de la Ville de Toulouse.
   


Licence d'entrepreneur de spectacle n°314 965

Webmestre Fred Ortuño | Visuel Octobre Couac : Poisson Sec | Merci à Renan (Mix'Art Myrys)
Site développé sous SPIP 1.9 | Squelette RECIT-FP v1.3.5. | Navigateur Firefox chaudement recommandé | RSS