Collectif Urgence d'Acteurs Culturels de l'agglomération toulousaine
http://octobre.couac.org

Octobre Couac - Concerts, rencontres, dbats citoyens


 >> Voir aussi
 dans la même rubrique

  - Un front historique pour le dépassement du marché
Lire cet article sur le site www.naros.info

  - Glossaire des sigles "Emploi et Culture"
En lien sur le site du CNAR Culture (Centre National d’Appui et de Ressources sur la filière (...)

  - Repérage de 20 fondations d’entreprise
pouvant intervenir en faveur d’associations culturelles de proximité... Dossier réalisé par Claire (...)

  - Positionnement et préconisations des prestataires culture des DLA
Les lundi 7, 14 et 21 mars 2005, vingt-quatre prestataires ayant réalisé près de 150 (...)

  - Les Sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC)
62 SCIC agréées après plus de 3 ans d’existence légale du statut : doit-on s’en alarmer ? (...)

  - Ressources INNEF
Retrouvez ici l’ensemble des documents présentés lors de l’intervention de Joëlle Maccionni dans le (...)

  - La gratuité dans le domaine culturel
Questions posées pour la Lettre d’information du ministère de la culture et de la communication à (...)

  - Économie solidaire : le choix de la démocratie
Depuis plusieurs décennies des citoyens s’engagent pour un changement au quotidien. Porteurs d’un (...)

Vous êtes ici : Accueil » Edition 2006 - Archivestoujours d’actualité » Economie et culture - contributions et liens - les actes » Ressources transversales

>>Projet de Manifeste de l’UFISC
adopté par le Conseil d’Administration de l’UFISC du 29 juin 2006

en ligne le 18 septembre 2006
Auteur(e) : 
l’UFISC
Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles
Document de travail, ce texte présente l’UFISC, les spécificités et les valeurs dans lesquelles les structures adhérentes se reconnaissent et leurs modes de fonctionnement.

Introduction

L’Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles (UFISC) regroupe les organisations professionnelles suivantes :
• LA FEDERATION – Association Professionnelle des Arts de la Rue,
• FEDUROK – Fédération Nationale de Lieux de Musiques Amplifiées/Actuelles,
• SYNAVI – Syndicat National des Arts Vivants,
• SCC – Syndicat du Cirque de Création,
• FSJ – Fédération des Scènes de Jazz et de Musiques Improvisées,
• CITI – Centre International pour le Théâtre Itinérant,
• Le Réseau Chaînon,
• ACTES-IF – Réseau solidaire de lieux culturels franciliens,
• RIF – Confédération des réseaux départementaux de lieux de musiques actuelles/amplifiées en Ile-de-France,
• SMA – Syndicat national des petites et moyennes Structures non lucratives de Musiques Actuelles,
• ZONE FRANCHE – Réseau des musiques du monde

L’UFISC représente plus de mille structures développant des projets artistiques et culturels qui conjuguent une pluralité d’activités : création et diffusion de spectacles ou d’événements, action culturelle sur le territoire en relation directe avec les populations, création par l’artistique d’un espace public et citoyen, transmission d’un savoir-faire et soutien au développement de la pratique amateur.

Les organisations fondatrices de l’Union se sont réunies en 1999 en réaction à la publication de l’instruction du 15 septembre 1998 de Bercy relative à la fiscalité des associations de la loi de 1901. Notre objectif était alors de faire prendre en considération la spécificité de l’activité des structures artistiques et culturelles que nous représentons. C’est ainsi qu’en concertation avec le Ministère de l’Economie et des Finances (Direction Générale des Impôts) nous avons participé étroitement à l’élaboration de « fiches techniques » sur les critères de « non lucrativité » des associations de création artistique ou d’exploitation des lieux de spectacle vivant.

Forts de cette expérience, nous avons élargi notre engagement commun à l’emploi, puis aux modes de gestion caractérisant notre secteur, pour parvenir finalement à l’affirmation d’un espace socio-économique spécifique caractérisé par une économie plurielle et des organisations à finalités non-lucratives qui, par conséquent, se situent dans une économie que l’on qualifiera « d’économie non lucrative de marché », que l’on peut définir aussi comme relevant d’un « tiers secteur ».

Lire la suite en téléchargeant le document ci-après :



Le Couac reçoit une aide du Ministère de la Culture
dans le cadre des mesures pour l'emploi
au titre du développement artistique et culturel territorial
et bénéficie d'une aide au fonctionnement de la Ville de Toulouse.
   


Licence d'entrepreneur de spectacle n°314 965

Webmestre Fred Ortuño | Visuel Octobre Couac : Poisson Sec | Merci à Renan (Mix'Art Myrys)
Site développé sous SPIP 1.9 | Squelette RECIT-FP v1.3.5. | Navigateur Firefox chaudement recommandé | RSS